Quand est il interdit de jeûner ?

Il est interdit de jeûner:

*Le jour de l’Aïd Fitr et de l’Aïd al Adhâ (les deux fêtes musulmanes).

*Les deux jours après la fête du sacrifice.( Sauf pour le Qârin ou le Mutamatti’ dans le Hadj … ) قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: « أيام التشريق ايام أكل وشرب، وذكر الله – عز وجل » رواه مسلم. واستثنى المالكية والحنابلة في رواية: صوم أيام التشريق عن دم المتعة والقران، لقول ابن عمر وعائشة -رضي الله تعالى عنهم- لم يرخص في أيام التشريق أن يُصَمْنَ إلا لمن لم يجد الهدى. وأيام التشريق، هي: ثلاثة أيام بعد يوم النحر

*Si le jeûne présente un danger évident pour la santé et peut nous porter préjudice(comme une maladie grave qui risque par le jeûne de nous tuer ou nuire à nos facultés vitales…)

*Pendant la période de lochies (nifâs) pour la femme.

*Pendant la période menstruelle pour la femme.

*Le jeûne de la femme mariée sans le consentement de son mari s’il est présent (s’il a besoin d’elle) et s’il s’agit d’un jeûne surérogatoire.

Il est détestable(makrûh) pour les malikites:

*de jeûner le troisième jour après la fête du sacrifice(Sauf pour le Qârin ou le Mutamatti’ dans le Hadj ( le Mutamatti’ qui ne trouve pas de hady dans le Hadj) …),

*de jeûner le jour de la naissance du Prophète (paix et salut sur lui) (car il ressemble à une fête pour eux),

*le jeûne surérogatoire pour celui qui a des jours de Ramadan à rattraper,

*le jeûne ininterrompu pendant deux jours de suite ou plus (sans manger la nuit!),(d’autres disent que cela est interdit),

*et le jeûne surérogatoire de l’invité sans l’autorisation du maître de la maison(qui l’invite).

Tagués avec : ,