Et que tu prennes pour compagnon un ignorant mécontent de soi, vaut mieux pour toi qu’un savant satisfait de soi ! La compagnie de celui qui n’est pas satisfait de lui-même est une compagnie pure puisque ce dernier a atteint …

Hikma n°50 – Ibn ‘Atâ’i -Llâh Al-Iskandarî commenté par Ahmad Ibn Ajiba Read more »

Mais n’être jamais content de toi est la source de toute obéissance, de toute vigilance et de toute pureté. Celui, en revanche, qui est suspicieux envers son âme, qui en a une mauvaise opinion et qui la scrute avec l’oeil …

Hikma n°49 – Ibn ‘Atâ’i -Llâh Al-Iskandarî commenté par Ahmad Ibn Ajiba Read more »

Etre satisfait de toi-même : voilà la racine de toute désobéissance, de toute négligence et de toute passion. Celui qui est satisfait de lui-même se complait dans ses états et cache ses maux, comme l’a dit le poète : “L’oeil …

Hikma n°48 – Ibn ‘Atâ’i -Llâh Al-Iskandarî commenté par Ahmad Ibn Ajiba Read more »

Pour être à l’écoute de l’appel de Dieu et proche de Sa présence, Supprime de ton humanité tout attribut contraire à ton état de servitude.         Les attributs “de l’humanité”, ce sont ceux qui sont contraires à ton état de …

Hikma n°47 – Ibn ‘Atâ’i -Llâh Al-Iskandarî commenté par Ahmad Ibn Ajiba Read more »

Dieu n’est pas voilé : ce sont tes yeux qui portent un voile. Car pour voiler Dieu, il faut Le couvrir, et Le couvrir, c’est Le contenir et Le dominer : “Or Dieu domine au-dessus de Ses serviteurs.” (Coran 6 …

Hikma n°46 – Ibn ‘Atâ’i -Llâh Al-Iskandarî commenté par Ahmad Ibn Ajiba Read more »

Scruter les défauts cachés en toi vaut mieux que chercher à découvrir les choses invisibles qui te sont voilées.         Scruter une chose, s’est chercher une chose par préoccupation.         O humain, il vaut mieux pour toi scruter les défauts …

Hikma n°45 – Ibn ‘Atâ’i -Llâh Al-Iskandarî commenté par Ahmad Ibn Ajiba Read more »

Ces derniers sont conduits à Lui par les lumières de l’orientation, Tandis que les premiers possèdent les lumières du face à face. Ceux-là sont pour les lumières, ceux-ci, les lumières pour eux, Car ils sont à Dieu et à rien …

Hikma n°44 – Ibn ‘Atâ’i -Llâh Al-Iskandarî commenté par Ahmad Ibn Ajiba Read more »

“Que celui qui est dans l’aisance dépense selon son aisance” (Coran 65 : 7) Ce sont ceux qui sont arrivés à Lui ; “Et celui à qui son attribution a été mesurée” (Ibid.) :ce sont ceux qui cheminent encore vers …

Hikma n°43 – Ibn ‘Atâ’i -Llâh Al-Iskandarî commenté par Ahmad Ibn Ajiba Read more »

Le second, en prouvant Dieu, montre combien il est loin de Lui. Sinon, quand a-t-il été absent, pour qu’il faille Le prouver ? Ou quand a-t-il été lointain, pour que ce soient les créatures qui mènent à Lui ?         …

Hikma n°42 – Ibn ‘Atâ’i -Llâh Al-Iskandarî commenté par Ahmad Ibn Ajiba Read more »

Ce qui est gardé dans l’invisible des consciences transparaît dans le témoignage des apparences.         “Garder”, c’est ici mettre quelque chose quelque part afin de le préserver. “L’invisible des consciences”, ce sont les choses de l’intérieur dont les consciences sont …

Hikma n°41 – Ibn ‘Atâ’i -Llâh Al-Iskandarî commenté par Ahmad Ibn Ajiba Read more »