Prière du retardataire

Charles Robertson – The faithful at Prayer

Prière du retardataire pour la prière quotidienne en groupe en dehors de celle du vendredi Quand la prière a commencé derrière un Imâm et que l’on en rattrape une partie, que doit on- faire? Il faut compléter la prière après le salâm de l’Imâm, en respectant sa construction et en conservant les façons de lecture (à voix haute ou à voix basse selon la prière). A noter que si on rejoint l’Imâm en position d’inclinaison (rukû’), la « rak`at » en cours est considérée complètement accomplie (on n’a pas à la rattraper). Notez bien : pour rejoindre l’Imâm on commence toujours de suite par la Takbîrat Al-ihrâm (« Allahu Akbar » pour entammer la prière), et ce quelque soit la position de l’Imâm. Ensuite, on fait Allahu Akbar (un deuxième), si et seulement si, l’Imâm est dans la position d’inclinaison (rukû’) ou de prosternation (sujûd).

Prière du retardataire pour la prière du vendredi Prière du retardataire pour la prière du vendredi (qui est de deux Rak‘at) derrière l’Imam : Si on rattrape la prière en cours de la première Rak‘a après l’inclinaison de celle-ci (par exemple), on fait donc, après notre Takbîrat Al-ihrâm, ce que l’Imam fait sauf le Salam. Quand l’Imam fera le Salam, on remonte sans faire le Salam et on rattrape la Rak‘at qu’on a pas fait avec l’Imam (la prière du vendredi faite par l’Imam à la mosquée est en fait de deux Rak‘at). Par contre, si on rattrape l’Imam, après l’inclinaison (Rukû‘) de la deuxième Rak‘at, on fait toujours comme il fait (après bien sûr notre Takbîrat Al-ihrâm et un deuxième takbîr si on le rattrape au sujûd de cette dernière rak’at par exemple), et quand il fera le Salam, on remontera sans faire le Salam et on accomplira quatre Rak‘at (et non pas deux) comme s’il s’agissait de la prière du Zuhr(avec l’intention du Zuhr dans ce cas).

Tagués avec : ,