Ta’jîl al-futûr wa tâkhîr as-suhûr

Il est sunna de ne pas tarder pour rompre le jeûne (ta‘jîl al-futûr) : dès l’appel à la prière du Maghreb (coucher du soleil) on rompra le jeûne, en commençant par manger une datte (des dattes) si possible, sinon commencer par boire un peu d’eau. Il est donc recommandé à ceux qui observent le jeûne de l’interrompre au Futûr en consommant (d’abord) du frais, des dattes ou de l’eau.. Il est sunna aussi, de prendre un repas[1] à la fin de la nuit (suhûr) le plus tard possible avant l’appel à la prière du Subh (Tâkhîr as-suhûr) (de préférence, arrêter de manger à Al-imsâk : temps estimé à (l’équivalent de la lecture de) cinquante versets avant leSubh). Al-Imsâk est juste à caractére préventif: l’heure réélle à laquelle commence le jeûne c’est le fadjr(bien sûr). [1] Même un verre d’eau suffit pour accomplir cette sunna qu’est le Suhûr.

Tagués avec : ,